Fête Nationale à Dourgne

Fête Nationale à Dourgne

Le 14 Juillet à Dourgne.

La fête nationale, le 14 juillet 2021, fut commémorée en petit comité à cause surtout du climat, mais ce fut l’occasion d’écouter un discours en accord avec l’actualité et les origines de cette fête nationale.

DISCOURS 14 JUILLET 2021 :

« Mesdames et Messieurs, Chers concitoyens.

Nous fêtons aujourd’hui une date fondatrice pour notre pays : le 14 juillet est un moment historique, celui de la prise de La Bastille en 1789. S’en est suivi la Fête de la Fédération 1 an plus tard : les parisiens se sont réunis sur le Champ de Mars pour marquer leur volonté de concorde nationale. Au milieu d’une foule importante et des députés des 83 départements, le roi a prêté serment à la nation et à la loi. C’est cet esprit de concorde et les valeurs qu’il promeut que nous honorons.

Cette concorde a pour fondement la déclaration des droits de l’homme et du citoyen, naturels et imprescriptibles. La liberté, le droit au respect de la propriété privée, la sûreté des personnes et des biens, la résistance à l’oppression…
Il n’est jamais inutile de rappeler ces droits, encore trop souvent remis en question, bafoués ou méconnus.
Cette concorde a aussi pour fondement la République. Le 14 juillet 1789 symbolise l’intervention du peuple dans le déroulement de sa propre histoire. De cet acte fondateur découlent nombre de principes sur lesquels repose toujours aujourd’hui notre concorde nationale : les droits de l’homme comme je l’ai déjà rappelé, mais aussi la liberté de la presse, la liberté d’association, l’instruction laïque, gratuite et obligatoire, la séparation des églises et de l’Etat, la liberté syndicale, le suffrage universel…

En fêtant le 14 juillet, nous réaffirmons notre attachement à cet héritage et aux valeurs républicaines de liberté, d’égalité et de fraternité qu’il promeut.
Il nous revient à tous, élues comme citoyennes et citoyens de préserver et d’entretenir cet héritage. Plus de 2 siècles nous séparent de la prise de La Bastille et de la Fête de la Fédération. Pour autant qui pourrait affirmer raisonnablement que la seule longévité confère à toute chose un caractère immuable ? Pour le dire simplement : rien n’est jamais acquis aux peuples. La vigilance est de rigueur. Notre responsabilité est entière.
Que cette fête nationale qui associe solennité, recueillement et convivialité puisse être le moment privilégié pour nous tous de manifester notre appartenance à la même communauté, à la même Nation, La France.

Vive la Liberté, l’égalité et Fraternité. »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.